L’automne est une période merveilleuse de l’année pour transformer n’importe quel légume de saison, comme le chou-fleur, en une soupe riche et copieuse. Le chou-fleur est digestion favorable à la pitta et au kapha et, par les qualités chaudes, douces et onctueuses de cette soupe, il devient également accueillant au vata pendant sa saison vulnérable (aujourd’hui). En raison de sa forme, le chou-fleur est réputé bon pour le cerveau. Parmi les autres propriétés de ce légume capiteux, citons des quantités élevées de vitamine C ainsi que des substances anti-inflammatoires et anticancéreuses.

Ingrédients pour la Soupe Chou-fleur au curry

  • 250g d’oignon haché
  • 1.5 kg (environ) de chou-fleur
  • 375g (environ) de pommes de terre pelées rouges
  • 2 c. à thé coriandre
  • 1 c. à thé fenugrec
  • 1 c. à thé cannelle
  • 1/2 c. à thé curcuma
  • 1 charnière à pincement
  • 2 cuillères a soupe de ghee, sésame ou huile d’olive
  • 180g de noix de Grenoble trempées pendant la nuit
  • 1.25L d’eau ou de bouillon de légumes
  • 1 c. à thé sel minéral

Préparation

Faire tremper les noix, de préférence toute la nuit, dans de l’eau tiède avec une pincée de sel. Si ce n’est pas le cas, les blanchir à l’eau chaude et les laisser reposer pendant 15 minutes. Égoutter l’eau et faire un « lait » de noix en plaçant les noix et une tasse d’eau fraîche ou de bouillon dans un mélangeur. Bien mélanger. Ajoutez ensuite 250 ml d’eau et mélangez de nouveau jusqu’ à ce que le lait soit lisse.

Couper l’oignon en dés. Coupez la tige épaisse du chou-fleur le plus près possible des bouquets. Ensuite, à l’aide de vos mains, cassez doucement les fleurs en petits « arbres » de la même taille pour assurer une cuisson uniforme. Couper la tige en petits morceaux. Laissez la peau sur les pommes de terre et coupez-les en dés.

Dans une casserole, faire revenir l’oignon dans le ghee ou l’huile à feu moyen pendant 5 minutes. Ajouter les épices et remuer rapidement pendant une minute en veillant à ce que les épices ne collent pas et ne brûlent pas. Si ce dernier risque d’être le cas, jetez un peu d’eau dans la casserole. Ajoutez ensuite les fleurons de chou-fleur, la tige de chou-fleur, les pommes de terre et le sel. Bien remuer.

Ajouter juste assez d’eau ou de bouillon (environ 750ml) pour presque couvrir les légumes. Couvrir la casserole et laisser mijoter à feu moyen.

Lorsque les légumes sont tendres, mais pas moussus, retirez deux à trois tasses de légumes avec du liquide et ajoutez-les au lait de noix dans le mélangeur. Réduire en purée jusqu’ à consistance lisse. Ajoutez le mélange purée de légumes et lait de noix dans la marmite à légumes. Bien remuer.

Ajuster le sel si nécessaire et servir immédiatement. Pour une dose additionnelle de oligoéléments, vitamines et nutriments, garnir la soupe d’une pincée de nori ou d’autres flocons de légumes de mer.

Note: Permettez-vous d’être flexible avec les ingrédients. Si vous n’avez pas toutes les épices disponibles, optez plutôt pour un curry en poudre ou une churna dosha-balancing. Si vous n’avez pas de noix à portée de la main, remplacez les amandes ou les noisettes trempées et pelées par des amandes ou des noisettes. Si les noix ne sont pas d’accord avec vous, renoncez complètement et vous obtiendrez quand même une soupe délicieuse. Pour une version plus sucrée de cette soupe, remplacez la pomme de terre à peau rouge par une courge d’hiver coupée en cubes, comme le kobucha rouge ou la patate douce. Cette recette fonctionne également très bien avec le brocoli romain, la variante du chou-fleur en forme de fractale, savoureuse et vert vif. Kapha peut omettre les noix ou les remplacer par des amandes pour équilibrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *